Méreaux d'or et de plomb

Selon la définition du Dictionnaire de la langue française, d'Emile Littré, l'acception à la fin du XIXe siècle était la suivante :

Méreau : n.m. Nom donné, à partir du XIIe siècle, aux médailles ou à la monnaie de convention, de plomb, de cuivre et quelquefois d'argent, dont chacun avait droit de faire usage : à l'église, pour constater la présence des moines à l'office ; au marché, pour prouver l'acquittement d'un droit ; dans les travaux et les ateliers, pour représenter, à la fin de la semaine, le prix des journées, et à d'autres usages, de Laborde, Emaux; p.381. Distribuer les méreaux aux chanoines. On vous payera en rapportant vos méreaux./ Fig. La grâce est le gage ou le méreau que Dieu donne à sa créature, le Père Simon Mars, Myst. du roy. de Dieu, p.627, dans Pougens./ Se disait aussi, chez les protestants, d'une espèce de cachet qu'on donnait à ceux qui voulaient communier./ Nom donné primitivement aux marrons que les rondes déposent dans les corps de garde. H. XIVe s. Le clerc des mereauls de l'aumosne, Ordonn. 20 nov. 1346./

Autres usages :

dans les premières communautés réformées, le fidèle qui souhaitait partager la communion devait obtenir du conseil paroissial un jeton appelé méreau (parfois "marreau","marque" ou "marron"). Le conseil n'attribuait de méreau qu'aux paroissiens qui avaient suivi le catéchisme, qui participaient au budget de la communauté et dont le comportement était sans tâche. Pour voir des méreaux il faut aller au Musée du Désert (museedudesert.com, non loin d'Ales).
Dans le nord de la France, étaient utilisés des méreaux d'incendie, qui servaient à contrôler la présence des pompiers volontaires sur les lieux des sinistres. Ces méreaux, nominatifs ou frappés d'un numéro, leur étaient ensuite rapportés les jours suivants et permettaient de leur donner un dédommagement. A Tournai, en 1400, une mention de paiement à trait à la réalisation de "mériaux servant à donner quand il y a feu dans la ville".

Un méreau de 6 deniers de Cambrai, fin XVe siècle

(photo Société de Numismatique du Nord de la France)

Page d'accueil