Les quelques centaines de porteurs actuels de ce patronyme semblent avoir trois berceaux distincts en France :
le nord du Cambrésis, la Thiérache et le Vermandois, le Berry.
 
Cette page recense les généalogies Méreaux (et ses variantes Mér[i ou e]au[x]) pour en mieux situer l'origine - commune ? -, en connaître l'histoire et faciliter les recherches.


Anthroponymie :

Selon le spécialiste Albert Dauzat, Méreau est à rapprocher de Merel, "jeton, gain" en anc. fr., et a dû désigner un joueur heureux. Il envisage aussi la formation de Mérial, -iau, -iaux, par aphérèse d'esmeril, émerillon qui serait un surnom symbolisant la vivacité du regard. Il est très probable que le nom provienne de ces jetons de présence, les méreaux, en usage dès le XIIIème siècle. Quel symbole était retenu pour en faire un nom ? C'est plus mystérieux...

Les Mériaux du Cambrésis

L'origine en est concentrée dans toute la zone frontière du Hainaut, du Cambrésis et de l'Artois, au nord de Cambrai. Les foyers semblent être Haspres, Iwuy et Naves.

Les généalogies connues des Méreaux du Cambrésis sont rassemblées sur cette page, par commune et par famille.

Les Méreaux de la Thiérache

Ces familles sont rassemblées dans le nord de l'actuel département de l'Aisne, dans la région de Guise. C'est aujourd'hui autour de Saint-Quentin et dans l'Aisne que l'on trouve la plus forte concentration d'abonnés au téléphone sous ce nom.

Les Méreau du Berry

Près de Bourges, le village éponyme Méreau semble être à l'origine du patronyme des quelques familles qui aujourd'hui encore vivent dans le Berry.

Les Méreaux de Paris

Leur nom complet est Lefroid de Méreaux. Ils s'agit d'une famille de musiciens dont le dernier représentant connu, Amédée Méreaux, compositeur et virtuose du piano forte, s'est illustré au point d'avoir une rue Méreaux à Rouen !

Toutes informations complémentaires, généalogiques ou musicales, à la page d'Amédée Méreaux seront les bienvenues.

Les Méreaux d'or et de plomb

Historiquement les premiers, ils ressemblaient à nos pièces de monnaies. Outre le jeu (la mérelle), ils servaient de jetons de présence.

Vous avez des Mér[e,i]au[x] dans votre généalogie ? Inscrivez-les !

nous essaierons de les relier...

mereaux chez wanadoo.fr

(Pour m'écrire, remplacer "chez" par "@")

 

[mise à jour du 15 juin 2003]